English version

Le 8 mars se prépare...!

Au Botswana, au Congo Brazzaville, en Mauritanie, au Sénégal et au Zimbabwe, les points focaux de la campagne (The Botswana Centre for Human Rights, l'OCDH, l'Association mauritanienne des droits de l'Homme, l'Organisation nationale des droits de l'homme, RADDHO, SWAA Senegal,WILDAF Senegal, WLSA Zimbabwe et Zimrights) organiseront des actions pour mobiliser leurs médias (communiqués et conférences de presse).

Au Burkina Faso, une marche en faveur de la participation politique des femmes à l'aide d'un système de quotas est prévue le 12 mars : « La marche pour le genre ». Les points focaux de la campagne (le Mouvement Burkinabe des Droits de l'Homme et des Peuples - MBDHP, WILDAF Burkina Faso et le Réseau de Communication d’information et de formation des femmes dans les ONG) mènent un plaidoyer pour l'adoption d'un projet de loi prévoyant l'attribution de 30% des sièges de l'Assemblée nationale aux femmes. Le MBDHP organisera également une conférence sur les droits des femmes avec des sections féminines de syndicats et d'autres organisations.

Au Burundi, les points focaux de la campagne (la Ligue Burundaise des Droits de l'Homme, le Centre de paix pour Femmes et Dushirehamwe) participeront à une marche « Hommes et Femmes : Unis pour l’éradication des violences faites aux femmes » pour renforcer la solidarité des hommes et des femmes contre les violences faites aux femmes, encourager la dénonciation des violences faites aux femmes par les hommes, améliorer la prise en charge des victimes des violences sexuelles dans les structures publiques : médicales, judiciaires et communautaires, et plaider pour la mise en place d’une structure appropriée à tous les niveaux de la procédure judiciaire : police, parquet et tribunaux. La Déclaration de campagne sera également envoyée aux médias afin de récolter un maximum de signatures.

Au Congo Brazzaville, l'OCDH a prévu trois activités afin de sensibiliser le public sur les droits humains de la femme et leur protection au plan international, régional et national: Le focus (qui consistera à débattre des questions liées à la problématique des droits humains de la femme. Au cours de cette activité, un film sur les violences faites aux femmes sera projeté suivi d’un exposé, d’une exposition photos); La campagne de proximité (qui consiste à distribuer aux participants les dépliants et supports relatifs aux droits humains de la femme. De ce fait, trois quartiers seront ciblés. L’objectif visé est de mener une campagne de sensibilisation à travers les quartiers); La campagne médiatique (vise à sensibiliser un grand public à travers les médias. Ainsi, une tribune télévisée à la télévision nationale sera organisée ainsi que des émissions radiophoniques passeront dans plusieurs chaînes de radio). Les documents de la campagne et autres sur les droits de la femme seront distribués aux autorités administratives.

Au Libéria, les points focaux de la campagne (Liberia Watch for Human Rights et l'Association of Female Lawyers) vont participer à un colloque international du 7 au 10 mars au cours duquel ils vont distribuer la Déclaration de campagne et les outils.

Au Mali, les points focaux de la campagne (WiLDAF Mali et l'Association malienne des droits de l'Homme) vont profiter de la marche organisée par le Ministère sur les femmes pour faire signer la Déclaration aux individus, associations présentes et officiels. Ils ont prévu de prendre des photos afin d'alimenter le blog.

Au Niger, les points focaux de la campagne (l'Association Nigérienne des Droits de l'Homme, la Coordination des ONG et Associations Féminines Nigériennes et l'ONG Dimol) organiseront une rencontre formelle avec les autorités du Ministère de la Promotion de la Femme pour intégrer le lancement de la campagne dans le programme officiel du Ministère. Est prévue également une table ronde sur un thème relatif à la promotion des Droits de la Femme. Au cours de la journée du 8 mars, à l'occasion d'une manifestation culturelle qui sera organisée par le Ministère de la Promotion de la Femme et ses partenaires, les points focaux distribueront la déclaration et les outils de la campagne.

En RDC, les points focaux de la campagne (ASADHO, la Ligue des Electeurs et le Groupe Lotus) vont organiser une série d'actions de sensibilisation. Ils participeront aussi au défilé des femmes du 8 mars.

Au Sénégal, le 9 mars, les points focaux de la campagne (l'Organisation nationale des droits de l'homme, RADDHO, SWAA Senegal et WILDAF Senegal) organiseront une série de conférences dans les lycées et collèges sous le thème de la campagne.

En Tanzanie, à l'occasion du 8 mars, seront diffusés des programmes radio et télévisés, élaborés par le point focal de la campagne (Legal and Human Rights Centre - LHRC). Le LHRC participera également à une réunion sur le Protocole à la Charte africaine relatif aux droits des femmes en Afrique. Il participera aussi à une marche de charité à Dar es Salaam.

Au Togo, les points focaux de la campagne (la Ligue togolaise des droits de l'homme et Wildaf-Togo) ont mis en place une caravane qui sillonera les artères de la ville de Lomé afin de porter à la connaissance du public le message de la campagne.

Les comptes rendus et photos des évènements seront disponibles prochainement.