version française

What is the campaign " Africa for women's rights "?
« From advocacy...to law...to reality » : This campaign for the fulfilment of women's human rights, aims to generate mass mobilisation and draw maximum attention, in order to increase pressure on African States to ratify the international and regional women's human rights protection instruments, without reservation, and to respect them, in domestic laws and in practice.

Who launched this campaign?
The campaign was launched at the initiative of 6 non-governmental, international and regional human rights and women's rights organisations: The African Centre for Democracy and Human Rights Studies (ACDHRS), Femmes Africa Solidarité (FAS), The International Federation for Human Rights (FIDH), Women's Aid Collective (WACOL), Women in Law and Development in Africa (WILDAF) and Women and Law in South Africa (WLSA). These organisations compose the Campaign Steering Committee in charge of the coordination of the campaign.

What is a focal point?
The focal points of the campaign are human rights and women's rights organisations, based across the African continent, in charge of relaying the campaign at the national level. Almost every country gathers one or several focal points whose role is to put pressure on their governements, to raise public awareness, to gather information on violations of women's human rights and to formulate recommandations.

How can individuals support this campaign?
The campaign aims to mobilise women and men, from all countries, of all ages and backgrounds. By signing the Campaign Declaration on-line, by joining the facebook group ("Africa for women's rights - ratify and respect!"), and by participating in actions detailed on the blog (protests, marches, sending letters to African governments, debates, press conferences), you can contribute to ensuring that the movement for the fulfilment of women's human rights in Africa gains maximum visibility and provokes concrete reforms.

What will be the concrete consequences of this campaign for women in Africa?
The ultimate purpose of this campaign is to put an end to violence and discrimination against women in Africa. If the mobilisation around this campaign is significant enough to exert real pressure on governments, leading them to ratify international and regional instruments protecting women's human rights, to abolish discriminatory laws and customs, to adopt legislation protecting women from violence and discrimination and to take all the necessary steps to ensure their effective implementation, the life of women in Africa will change. This campaign is not going to prevent rapes from being committed, female circumcision being practised or immediately change entrenched stereotypes about the role of the women in societies. However, if laws are adopted and implemented to sanction violence and to guarantee women equal status to men, these practices will be punished, perpetrators prosecuted and women will no longer be treated as inferior to their brothers or husbands, or marginalised in the public domain. It is by achieving equality before the law, that practices will change and mindsets will evolve towards respect for women's human rights.



english version

Qu'est ce que la campagne "L'Afrique pour les droits des femmes"?
« Du plaidoyer...à la loi...à la réalité » : Cette campagne pour la réalisation des droits humains des femmes, vise à mobiliser le plus grand nombre et à acquérir un maximum de visibilité, afin d'amener les Etats africains à ratifier les instruments internationaux et régionaux de protection des droits humains des femmes, sans réserve, et à les respecter, dans leur droit interne et dans la pratique.

Qui a lancé cette campagne?
Cette campagne a été lancée à l'initiative de 6 organisations non-gouvernementales, internationales et régionales, de défense des droits de l'Homme en général, ou spécialisées dans la protection des droits des femmes : L'African Centre for Democracy and Human Rights Studies (ACDHRS), Femmes Africa Solidarité (FAS), la Fédération Internationale des Ligues des Droits de l'Homme (FIDH), Women's Aid Collective (WACOL), Women in Law and Development in Africa (WILDAF) et Women and Law in South Africa (WLSA). Ces organisations composent le Comité de pilotage chargé de la gestion de la campagne.

Qu'est ce qu'un point focal?
Les points focaux de la campagne sont des organisations de défense des droits de l'Homme en général ou spécialisées dans la défense des droits des femmes, basées sur l'ensemble du continent africain, chargées de relayer la campagne au niveau national. Presque chaque Etat du continent regroupe plusieurs points focaux ayant pour rôle de faire pression sur leur Etat, de sensibiliser la population, de récolter des informations sur les violations des droits humains des femmes et d'élaborer des recommandations.

Comment les individus peuvent-ils agir pour soutenir cette campagne?
La campagne a pour but de mobiliser tous les hommes et femmes, de tous les pays, de tous âges et de tous milieux. En signant la Déclaration de la campagne en ligne sur le blog, en adhérant au groupe facebook ("Africa for women's rights - ratify and respect!"), et en participant aux actions qui y sont proposées (rassemblements, marches, envoi de lettres aux gouvernements africain, débats, conférences de presse...) vous contribuez à donner une plus grande ampleur au mouvement pour la réalisation des droits humains des femmes en Afrique, et vous aidez la campagne à acquérir une plus grande visibilité, facilitant l'impulsion de réformes concrètes.

Quelles seront les conséquences concrètes de cette campagne pour les femmes en Afrique?
Le but ultime de cette campagne est de mettre fin aux violences et discriminations dont les femmes sont victimes sur le continent africain. Si la mobilisation autour de cette campagne est suffisamment importante pour exercer une réelle pression sur les Etats, les amenant à ratifier les instruments régionaux et internationaux protecteurs des droits des femmes, à supprimer leurs lois et coutumes discriminatoires, à adopter d'autres lois protectrices des droits humains des femmes et à tout mettre en oeuvre pour garantir leur application, la vie des femmes en Afrique changera. Cette campagne ne va pas empêcher les viols d'être commis, les excisions d'être pratiquées ou modifier de façon immédiate les stéréotypes concernant le rôle des femmes dans les sociétés. Toutefois, si des lois existent et sont appliquées pour sanctionner ces violences et pour garantir aux femmes un statut égal à celui de l'homme, alors ces pratiques seront sanctionnées, leurs auteurs poursuivis et les femmes ne seront plus continuellement lésées face à leurs frères ou époux, ou marginalisées dans la sphère publique. Ce n'est qu'avec l'obtention d'une égalité en droit, que les pratiques changeront et les mentalités pourront alors évoluer dans le sens du respect des droits humains des femmes.