Africa for Women's Rights | L'afrique pour les droits des femmes

To content | To menu | To search

Tag - Adebayort

Entries feed - Comments feed

Tuesday 19 January 2010

Témoignage du Libéria : "Le droit de vote mais aussi le droit d'être éligible..."

ENGLISH VERSION

Regional Watch for Human Rights au Libéria
Interview de Thompson Adebayort.
Par Pouline Kimani

Quel a été le moment le plus satisfaisant dans votre combat pour les droits des femmes?

Ma plus grande satisfaction, dans mon combat en tant que défenseur des droit des femmes au Liberia, fut lorsque les Libériens ont commencé à impliquer les femmes dans la vie politique, non seulement au travers du droit de vote, mais aussi celui d'être éligible.

Quelles sont, selon vous, les priorités au Libéria pour atteindre le respect des droits des femmes? Quelle demande-clé soumettriez vous au Président de votre pays? La priorité serait de renforcer notre système judiciaire afin de nous adresser efficacement aux problèmes liés au genre, tels que la violence, la violence sexuelle, et le viol. Il faudrait que mettre en place une prise en charge médicale des victimes de viol, ainsi qu'un processus de justice accéléré. Parallèlement, je demanderais la participation de 30% de femmes dans la législature.

Si vous pouviez changer une seule chose ( une loi, une politique, une pratique ) en faveur des femmes dans votre pays, quelle serait-elle? Je voudrais voir la pratique du mariage forcé, et particulièrement en ce qui concerne les mineures changer, étant encore aujourd'hui pratiquée dans certaines parties reculées du pays. Cette pratique est bien sûr un héritage de la loi coutumière.

Pourquoi êtes vous engagés dans la campagne « L'Afrique pour les droits des femmes – Ratifiez, respectez ! » ?

Travailler sur les droits des femmes est un engagement de notre institution. Nous croyons que l'égalité n'est pas possible sans que l'on se soit assurés préalablement, dans chacune de nos actions, que tous les êtres humains soient libres et égaux.

Testimony from Liberia: "The Right to vote but also to be voted for"...

VERSION FRANÇAISE

Regional Watch for Human Rights in Liberia
Interview of Thompson Adebayort.
By Pouline Kimani

What was the moment of greatest satisfaction in your combat for women's rights in Liberia?

My greatest satisfaction in my combat as an advocate for women rights in Liberia was the time when Liberians began to involve women in political participation, not only through the right to vote but also the right to be voted for.

What do you think are the priorities in Liberia to improve respect for women's rights? What key demands would you make to the President of your country ?

Priority attention should be given to improving actions our judicial system in order to address adequately all forms of gender based violence, sexual violence and rape etc. The government should improve health care for victims of rape and maybe install a fast-track court. There should also be a quota of at least 30% women participation in the legislature.

 If you could change a one thing (a law, a policy, a practice) for the women in your country, what would it be ?

I would like to see the practice of forced marriage to be changed, in particular of minors. This practice, continues in the interior parts of the country.

Why are you engaged in the campaign " Africa for women's rights – Ratify and respect!"?

Working on women's rights is a commitment of Regional Watch For Human Rights, we believe we cannot achieve equality without ensuring that all human beings are free and equal in the work that we do.